Intelligence artificielle : Sécurisation des établissements de santé et enjeux éthiques

03 Juil 2018
11:15 - 12:30
Salle du conseil : Centre Hospitalier

Intelligence artificielle : Sécurisation des établissements de santé et enjeux éthiques

Animé par Martin VENZAL, rédacteur en chef de Touleco

En collaboration avec IMS

Session 2 : Keynotes speakers

1. « Cybersécurité intelligente : l’intelligence artificielle pour la protection des systèmes d’information critiques »

Roberto PASQUA, docteur en Intelligence Artificielle – IMS Networks

En retraçant les étapes les plus marquantes de l’histoire de l’intelligence artificielle, nous allons vous donner un aperçu de la révolution technologique fascinante que nous vivons. Nous appréhenderons cette révolution au travers de la cybersécurité pour une protection plus efficace des systèmes d’information, notamment ceux critiques, dédiés à la santé.

L’évolution rapide de l’usage des technologies appliqué à la santé avec la multiplication des objets connectés et le traitement des données personnelles des patients, permet l’amélioration de la qualité des soins. Mais ces changements entrainent aussi un accroissement des surfaces d’attaques des systèmes de santé. La sécurisation des systèmes d’information des établissements de santé devient donc une préoccupation majeure.

Et si la cybersécurité intelligente permettait de rendre ces systèmes plus sûrs ?

 

2. « L’éthique au service de l’IA en santé »

Jérôme BERANGER, chercheur en éthique du numérique à l’unité Inserm de l’Université Paul Sabatier de Toulouse et cofondateur du label ADEL

L’Intelligence Artificielle (IA) apparaît comme une évolution essentielle dans le traitement de l’information numérique. Elle est porteuse de grandes espérances, mais également d’importantes inquiétudes, d’aléas et de dangers qu’il convient de corriger voire de supprimer afin d’en assurer un déploiement conforme au cadre légal, à des valeurs humaines et principes moraux, et au bien commun. Pour cela, il devient primordial de concevoir et d’intégrer des critères éthiques autour des projets digitaux relatifs à l’IA notamment dans le domaine de la santé.