Maintien à domicile : le domicile du patient est-il le prochain ‘centre de soins’ ?